Histoire3 / 7

Caribana débute en 1989, sur la parcelle du port de Crans, lorsqu’un groupe d’amis décide d’organiser un événement musical. Cette première édition, entièrement gratuite, propose un samedi soir à l’ambiance chaude et tropicale... Caribana est né.

Le Festival ne connaitra qu’une année d’interruption en 1991, lorsque les organisateurs recevront le mandat d’organiser les festivités du 700e anniversaire de la confédération. Par son caractère convivial et chaleureux, la manifestation séduit rapidement un nombre croissant de festivaliers et se voit obligée de déménager, en 1995, sur la parcelle actuelle, mais non moins exceptionnelle, « Ekbal ».

L’année 1997 voit la naissance de la seconde scène, l’apparition du blues au Caribana et la mise en place du premier service de navettes. L’affluence progresse pour atteindre 18’500 spectateurs en 2004. Le cap des 20’000 est franchi l’année suivante. Cette 15e édition propose pour la première fois quatre soirées musicales au lieu de trois.

Une année à marquer d’une pierre blanche. En 2009, le Caribana Festival affiche un record d’affluence avec 32’000 spectateurs et trois de ses quatre soirées «sold out».

Festival à taille humaine et événement de toutes les rencontres, le Caribana Festival véhicule avant tout un esprit festif où l’on se retrouve entre amis en toute décontraction. La structure d’accueil du public lui a d’ailleurs valu le prix du meilleur accueil et de la meilleure organisation du « guide-festivals.com » en 2006 et à nouveau de la meilleure organi sation une année plus tard.

Privilégiant les découvertes, le Caribana Festival s’inscrit dans une démarche musicale moderne et parfois même avant-gardiste. De plus, l’esprit d’innovation est également un des traits de caractère du festival.